dimanche 19 septembre 2010

Cruas la Crypte

La crypte est située sous la totalité du transept qu'elle surélève , elle date du XIème siècle . Son harmonie et son décor sculpté , les effets de perspective lui confère un aspect mystérieux et totalement envoûtant que renforce l'aspect rude et primitif des chapiteaux . Motifs animaliers ou de silhouettes humaines archaïques ou encore rouelles solaires, très vieux symbole celtique, feuillages stylisés, ou bestiaire fantastique, concourent à la grande originalité et l'impression de grande force qui saisi le visiteur éberlué que j’étais, voila un monument absolument saisissant qui laisse encore une très intense émotion .









Cruas ; l'admirable tribune

La tribune située sous le choeur qu'elle partage avec la crypte n'a été découverte qu'en 1972 car jusqu'alors le sol était totalement recouverte d'une couche de limon de plus de trois mètres de hauteur et oubliée après l'abandon de l'église ensuite des ravages des guerres de religion, ainsi cet édifice admirable a plus être protégé dans un état exceptionnel de fraîcheur.
Il s'inspire des édifices que l'on trouve plus fréquemment en Italie du Nord mais est rarissime en France et d'une perfection émouvante tant par son élégance que a qualité de son décor sculpté, des chapiteaux aux clefs de voûte, elle marque la séparation de l'église haute, réservée aux moines, et de l'église basse accessible aux fidèles. Les sculptures du XIIème siècle au décor animalier et de spires ou d'entrelacs qui font aussi référence à l'influence paléochrétienne ou préromane avec un goût du symbolisme très marqué .








Sainte -Marie de Cruas; la nef et le choeur










Sainte-Marie de Cruas; la perle du Vivarais


Cruas n'évoque plus grand chose aux masses d'automobilistes qui dévalent la vallée du Rhône en direction de la Méditerranée, aujourd'hui modeste petite ville blottie au pied d'une immense centrale nucléaire et entourée de cimenterie qui dévorent les collines avoisinante, elle abrite cependant un joyau inestimable de l'art roman sans doute l'un des plus remarquable par la qualité du bâtiment et l'incroyable richesse de son décor.
Cette puissante Abbaye dévastée pendant les guerres de religion remonte au Haut Moyen-âge et conserve encore des traces nombreuses de constructions d'époque gallo romaine, que plusieurs campagnes de fouilles ont admirablement révélées à mes yeux ébahis. De retour d'un déplacement professionnel en Ardéche en ce mois de septembre frais mais lumineux je serai resté des heures a imaginer le chant des moines en me perdant dans la forets des colonnes de sa tribune ou dans l'incomparable crypte entièrement restaurée depuis une précédente visite , pour moi l'une des plus admirable de force et de beauté que j'ai jamais admiré .
Beaucoup d'éléments architecturaux méritent un intérêt plus particulier comme la lanterne ronde du clocher , l’équilibre des volumes le beauté des quelques chapiteaux de la nef et les admirables mosaïques encore visibles dans le choeur mais l’édifice possède bien d'autres particularités admirables.