mercredi 23 juillet 2014

Avant-première: l'Irlande.

C'est le retour des vacances et on commence à découvrir les images, pour moi ce fut l'Irlande, qui n'usurpe pas son aura de terre de légendes mais aussi terre celte par excellence où l'art irlandais médiéval surprend par son incroyable beauté et richesse et particulier les " Hautes Croix" particulièrement originales comme celle de Monasterboice que je présente ici en avant-première, avant de partager plus tard bien d'autres découvertes.

dimanche 13 juillet 2014

Splendeurs des bois peints (2)

Poursuite de la découverte des immenses richesses d'art roman du musée de Barcelone.

Le devant d'autel de Cardet déjà du XIII éme mais qui montre la persistance des traits roman bien au delà du XII éme siècle .




Le devant d'autel de Gia également du XIII éme qui utilise la peinture métallisée en aplat et de savoureuses scènes tirées de la vie de Saint-Martin.




Le baldaquin de Tavernoles avec ses subtiles couleurs .




samedi 12 juillet 2014

Splendeurs des bois peints (1).

Tost
Il n'est pas besoin de convaincre d'avantage sur l'incroyable richesse du musée, et la découverte des bois peints et en particulier des devant d'autels en est une brillante démonstration.
Plusieurs publications seront nécessaires pour l’apprécier réellement; mais c'est là une autre spécificité de la richesse de l'art roman catalan. Et l'on pourra apprécier la richesse et la fraîcheur des couleurs, la grande précision du trait de ces artistes qui sont souvent de grands maîtres anonymes et la correspondance évidente entre cet art et celui de la miniature et de la fresque.

Le baldaquin de Tost, église Saint-Martin de Tost province d'Urgell daté de 1220 mais encore parfaitement roman.


Le devant d'autel d'Esquius de la deuxième moitié du XII ème provenant de l'ancienne église Sainte-Marie de Besora.



Devant d'autel d'Ix du second quart du XII éme provenant de l’ancienne église Saint-Martin d'Ix.




Le magnifique  devant d'autel de la Seu de Urgell ou des Apôtres, du second quart du XII éme.





dimanche 29 juin 2014

Sculptures et orfèvrerie .

Je ne pense pas terminer la longue visite du musée d'art Catalan de Barcelone avant quelques billets, tant celui-ci est riches de trésors, avant de reprendre la description des fresques et des objets peints qui en constituent les plus beaux trésors je fait découvrir ici quelques fragments sculptés d’églises de Barcelone ou de la région qui en sont souvent les uniques témoins.
Saint-Nicolas Barcelone

Il en est ainsi par exemple des deux beaux chapiteaux de l'ancienne église Saint-Nicolas dans la plus pure tradition catalane par leur style dont l'un représente la scène de la fuite en Egypte.
Saint-Nicolas Barcelone

Les chapiteaux de l'ancienne église de Camarasa du XII ème  sont aussi richement sculptés de scènes de l'ancien testament comme Adam et Ève chassés du Paradis, associés à un curieux lion dévorant un personnage lui même attaqué par un aigle.  Particulièrement émouvant est aussi le chapiteau représentant le sacrifice d'Abraham .
Camarasa

Camarasa

Plus énigmatiques et plus archaïque dans leur plastique les chapiteaux de l’ancienne église de Santa Maria de Besalu .


Et enfin les reste du cloître de San Pere de les Puel-les de Barcelone , seuls vestiges d'une église détruite au milieu du XIX ème.


Enfin, il faut admirer des reste de belle orfèvrerie ; colombe eucharistique  crosse d’évêque et reliquaires fabriqués d’émaux limousins . 





dimanche 8 juin 2014

Des Vierges en bois à foison.



Vierge de Ger

Le musée d'art Catalan de Barcelone est d'une incroyable richesse , je partage ici quelques-unes des magnifiques Vierges en bois le plus souvent polychromes, rarement identifiables. Mais leur variété, l’émotion qui se dégage de leur contemplation est un véritable moment de grâce .
Vierge d'All
Vierge de Despi
Vierge de Gosop
Vierge de Ger
Vierge de Ger 




dimanche 18 mai 2014

Objets liturgiques du Musée de Barcelone; des Christs en croix .

Cabdella

Même si le musée est le conservatoire rêvé des fresques de la Catalogne il conserve aussi une éblouissante collection de sculptures sur bois qui permet de réaliser à quel point cette région de l'Espagne était dynamique  dans tous les arts à l'époque romane.

Il en est ainsi des Crucifix d' Escalo et de Cubells tout deux du XII ème mais avec prés d'un siècle d'écart .


Escalo
Cubells 
Le grand Christ en croix de Cabdella, malgré l'austérité de sa structure mais aussi la force de ses traits est déjà du XIII ème siècle , mais dans cette région les arts liturgiques ont conservés bien au delà du XII ème siècle leur goût pour l'art roman . 
Cabdello 

Le crucifix reliquaire d'Urgell provient probablement d'une église d'Andorre et peut être  fait exceptionnel daté de 1147 grâce à la découverte de reliques portant la mention de cette date et de la consécration de leur crucifix-reliquaire. C'est par ailleurs une oeuvre exceptionnel par la conservation de sa polychromie mais aussi  la représentation de la Vierge et d'un autre personnage difficilement identifiable , représenté à chaque extrémité des bras de la croix .



Enfin, merveilleux de fraîcheur et de force le grand Christ en majesté de Batllo du milieu du XII ème siècle . Cette oeuvre admirable témoigne là encore de l'importance de la représentation du Christ en majesté dans l'art catalan mais aussi des influences de l'art italien sur cette région influence que l'on retrouve aussi dans l'art de la fresque . Beaucoup en effet retrouvent des similitudes entre cette oeuvre et le grand "Volto Santo" situé à Lucques en Toscane et que j'ai aussi eu la chance d'admirer et dont j'ajoute ici une représentation . 




Volto Santo de Lucques