samedi 12 décembre 2015

Ce que je veux montrer...

Au moment où je partage cette image des fabuleuses fresques de l'Ile-Barbe que j'ai pu visiter enfin après en avoir connu l'existence sans jamais parvenir à les découvrir et après des années de patience, je profite de l'instant pour un petit regard rétrospectif sur ce blog et mon propos.

Voila presque un an que j'ai entamé cette promenade dans la grande et défunte région Rhône-Alpes puisque celle ci fusionne avec celle d'Auvergne au caractère pourtant tellement différent. Ce blog est conçu comme une promenade et une découverte, il n'a pas au contraire d'autres sites que j'apprécie comme une recherche d'exhaustivité. Cela fait quelques années que je visite des églises romanes en France et en Europe et l'incroyable diversité de l'art roman imposerait deux ou trois vies pour en découvrir tous les trésors, mais heureusement nous sommes nombreux, et de plus en plus, à partager notre passion commune et cela permet d'augmenter nos regards.

Je suis gourmand et curieux et j'aimerais tout voir, je pourrais aussi multiplier les photographies des églises que je découvre sous tous les angles mais je ne vois pas d’intérêt à montrer dix images d'un même chapiteau ou d'un portail prises sous tous les angles.... Je préfère choisir et seulement donner envie à voir comme moi-même j'ai eu cette envie en parcourant les premiers livres de la collection du " Zodiaque".

Je cherche aussi à renseigner et documenter mes visites de la manière la plus précise et la plus exacte possible sans prétendre à un travail universitaire et sans oublier que l'art roman est avant tout un art que nous regardons avec nos yeux du XXIe siècle et il est passionnant d'en ressentir encore toute la puissance et l'impression qu'il provoque. Il n'est guère étonnant que parmi les plus grands artistes comme Matisse ou Picasso il ait fait tant impression. J'ai la chance d'avoir une grande bibliothèque et je suis soucieux de la qualité des sources que je ne vais pas puiser dans les méandres douteux d'internet.

Enfin j'aime les résonances, les mises en perceptive, les correspondances, les influences que l'on peut retrouver d'église en église. Il est passionnant par exemple, de découvrir les itinéraires de grands artistes aux noms parfois seulement connus, leur influences sur d'autres artistes leur goût de la découverte dans un Moyen-Âge beaucoup plus fécond et traversé de routes, de d'inspirations diverses et de peuples qu'on ne l'imagine habituellement. En ces moments d'incertitudes cet art me rattache profondément à  une culture européenne qui n'est pas celle du repli sur soit mais bien au contraire de la curiosité de la fécondité et de la variété.

Je reviens donc à mes images pour faire seulement découvrir un détail des fresques de la chapelle du Chatelard de l'ancienne abbaye de L'Ile Barbe au nord de Lyon sur une petite île charmante au milieu de la Saône.
Bien sur je partagerais d'autres photos à l'occasion de billets que je consacrerais à la grande et belle ville de Lyon. Ces fresques éblouissantes et jusqu'alors très peu dévoilées ont été pour moi un  véritable choc artistique et émotionnel que j'ai voulu ici mettre en perspective avec deux autres ensembles majeurs et voisins de l'art pictural roman; les fresques de la chapelle des moines de Berzé la Ville et celle de l'Abbaye de Saint-Chef en Dauphiné.

L' admiration de ces merveilles me dispensera de tout autre commentaires.

8 commentaires:

  1. Merci pour ce magnifique partage! Je pourrais rester des heures à contempler de telles merveilles. Je mets votre blog dans mes favoris sur le mien.
    Bon We.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, donnez moi les références de votre blog s'il vous plait .

      Supprimer
  2. Je suis ravie de voir ces photos. J'ai visité Saint-Chef et Berzé-la-ville entre autres églises de cette région mais je ne suspectais pas l'existence de ces fresques ou de cette chapelle. Depuis des années j'étudie le motif des "trois points" - j'en ai mis mes découverts un peu partout, souvent sur le petit-nom de "Cintamani" comme utilisé par Professeur Jaroslav Folda.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette chapelle est une pure merveille je partagerais bien sur bientôt d'autres découvertes.

      Supprimer
  3. merci de nous permettre de participer à cet émerveillement.
    Les photos surtout pour saint chef en rendent peu compte, mais la palette des couleurs est stupéfiante. ce sont des nuances très précieuses ; émouvantes aussi car cette préciosité ne semble pas voulue pour faire de l'effet, dans une perspective d'exploit, mais comme une sorte de perfection de la couleur elle même. Je ne crois pas que la plupart de ces teintes aient un nom. Elles contrastent aussi avec des formes qui semblent facilement des types : attitudes, vêtements, etc

    RépondreSupprimer
  4. Merci Jean-François pour ces rares photos. J'aime beaucoup l'idée de partager des lieux peu connus ou inaccessibles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous cher Antoine je connais bien ce gout que nous avons en commun...

      Supprimer