dimanche 19 septembre 2010

Cruas ; l'admirable tribune

La tribune située sous le choeur qu'elle partage avec la crypte n'a été découverte qu'en 1972 car jusqu'alors le sol était totalement recouverte d'une couche de limon de plus de trois mètres de hauteur et oubliée après l'abandon de l'église ensuite des ravages des guerres de religion, ainsi cet édifice admirable a plus être protégé dans un état exceptionnel de fraîcheur.
Il s'inspire des édifices que l'on trouve plus fréquemment en Italie du Nord mais est rarissime en France et d'une perfection émouvante tant par son élégance que a qualité de son décor sculpté, des chapiteaux aux clefs de voûte, elle marque la séparation de l'église haute, réservée aux moines, et de l'église basse accessible aux fidèles. Les sculptures du XIIème siècle au décor animalier et de spires ou d'entrelacs qui font aussi référence à l'influence paléochrétienne ou préromane avec un goût du symbolisme très marqué .








1 commentaire:

  1. merci beaucoup pour ces commentaires sur notre abbatiale, par contre pour être précis même si les travaux de dégagement de la tribune monastique n'ont été commencés qu'en 1972, cette dernière a toujours été accessible grâce à une ouverture aménagée dans le mur construit par les moines et destiné à la protéger des inondations. Par contre, effectivement, sa fonction originelle avait été totalement perdue et l'on parlait d'une seconde crypte et non pas d'une tribune monastique.
    DAVID

    RépondreSupprimer