mercredi 29 août 2012

Le trésor secret de Torri.

Cette site est celle d'une découverte extraordinaire et d'une chance particulière pour moi ce 31 Mai 2011.
Alors que je m’apprêtais a quitter le village, un peu déçu par ma visite je suis abordé par deux visiteurs italiens qui m'expliquent qu'à coté de l'église se trouve un cloître . Depuis prés de deux années ces derniers ont tenté en vain la visite car le lieu est une propriété privée mais ils ont été informé que le cloître pourrait être accessible aujourd'hui et me propose de les accompagner moyennant une participation symbolique et je ne me fait pas prier.
Le long de la ruelle qui longe l'Église une large porte s'ouvre et une charmante jeune fille nous fait pénétrer dans un patio enchanteur qui se révèle être l'un des cloître les plus gracieux qu'il m'est été donné de découvrir.


Seul le premier étage est roman les étages supérieurs datant vraisemblablement du 15ème siècle, mais ils ne rompent pas l'harmonie et la grâce de ce cloître de la fin du 12ème siècle peut être même du début du siècle suivant et déjà de transition avec l'art gothique qui est plus sensible a certains chapiteaux sculptés.


L'ensemble est totalement équilibré et brillant par  la finesse des colonnes de marbre blanc-rosé dont certaines sont biseautés ou même décorées supportent de gracieux chapiteaux blancs ou noirs et un ensemble d'arcatures en plein cintres avec une alternance régulière de pierre blanc-roses et noires avec l'emploi d’incrustations de briques .


Ce cloître à bien des égard rappelle certaines créations similaires de l'Italie du Sud et même une certaine influence islamique.
le décor sculpté est d'une incroyable richesse.
L'emploi de motifs géométriques , d'entrelacs et de tresses n'est pas sans rappeler également l'art de l'Islam mêler d'influences lombardes ou byzantines.

Les quatre piliers d'angles sont richement décorés de ces motifs avec des incrustation de couleur ou parfois des animaux fantastiques.
Tous les chapiteaux reprennent cette abondante décoration et chacun figure un motif différent sur les quatre angles de la corbeille.


Les motifs géométriques dominent, parfois ce sont des outils, ou des animaux fantastiques , quelques thèmes bibliques également .





Une longue visite s'impose, dont je ne livre ici qu'une partie de mes nombreuses photo, pour un lieu qui fut l'un de mes coups de cœur de cette visite en Toscane et qui clôture provisoirement et en beauté cette deuxième partie de ma découverte de la Toscane romane.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire