samedi 26 février 2011

L'Abbaye d'Arthous; les modillons de la corniche (seconde partie)

Les modillons à représentation humaine sont ici d'une particulière saveur même s'ils semblent d'une certaine maladresse dans l'évocation des personnages qui offrent tous le même visage rond au nez triangulaire et portent généralement la même robe comme un pagne.
Et pourtant leur rusticité et leur simplicité renforcent un sentiment de truculence et de fraîcheur que je ne peux m'empêcher d'éprouver en les observant longuement .




J'aime en particulier ce personnage ricanant semblant défier le visiteur ou le fidèle, ou encore le buveur au tonneau, ou cet homme que deux oiseaux labourent de leurs serres en lui picorant le menton .


Puis vient la figuration de la faute originelle, une Eve "gironde" cache sa poitrine du fruit défendu et son sexe de son autre main , tandis que Adam porte la main à sa gorge semblant se la mordre de dépit entre un arbre riche de fruits et un serpent à tête humaine à la longue chevelure .



Mélange encore de la piété et du vice , deux religieux portant la croix côtoient des personnages dénudés ou encore un couple assailli de serpents , représentation habituelle de la luxure ...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire