samedi 29 novembre 2014

Le trésor de Lemenc

Lemenc  tire son nom du latin Lemencum, aujourd'hui intégrée à la grande ville de Chambéry c'est une fondation romaine construite en relais-étape sur la route de Milan à Vienne dans un lieu judicieusement choisi, qui abrite encore dans l'enclos de son cimetière la Dame des Charmettes égérie de Jean-Jacques Rousseau.
La légende fixe son origine de fondation à l'an 546 date de création d'un prieuré  dédié à Saint-Michel. Plus certainement on sait que c'est une fondation burguonde donnée par la reine Ermengarde à l'abbaye de Saint-Martin d'Ainay au tout début du XIe siècle .



L’église actuelle est une austère construction des XVe et XVIe siècles largement remanié qui ne laisse pas soupçonner la présence d'une crypte magnifique de simplicité et de beauté unique en Savoie et l'une des plus émouvante que j'ai pu visiter et aussi l'un des plus ancien témoignage de la chrétienté en Savoie car son origine est certainement carolingienne .


A l'origine le plan était sans doute hexagonal avec déambulatoire annulaire , une simple calotte hémisphérique est portée par six colonnes avec chapiteaux inspirés du corinthien sur des colonnes peut être réemployées des édifices romains antérieur posées sur une margelle hexagonale .
Le déambulatoire est lui même admirable ; voûté d'un berceau annulaire sans aucune articulation ni aucune rupture de maçonnerie visible .




La fonction ce cette église à longtemps été discutée mais les dernières recherches semblent attester de la fonction baptismale de cet ouvrage alors mime que cette église dépendance de Grenoble n’était nullement un évêché à une époque d'incertitude et de déshérence où la nécessité était de repeupler les vallées alpines alors désertées de leur population .




Cette crypte reste pour le visiteur et pour moi l'une des magnifique découverte de l'art roman intense d'émotions.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire